Notre ami Henri Chamoux, docteur en histoire, ingénieur d’étude à l’ ENS de Lyon, (LARHRA-CNRS) publie dans les Carnets de LARHRA un article à propos des enregistrements sonores anciens et leur historique depuis 1893.

Ce bref article remet dans une perspective historique l’évolution du comportement de l’industrie phonographique naissante, et révèle l’intérêt des collections privées pour compléter le dépôt légal qui n’a été appliqué que tardivement au disque.

1 réponse

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.