Histoire

PHONO Museum Paris – La grande aventure du son enregistré : histoire sonore de 1857 à nos jours

Le phonographe est le premier produit de consommation de masse à avoir pénétré dans les foyers, avant la radio et l’électricité. Déjà en 1930, dans le film célèbre de René Clair « A nous la liberté« , qui servit de canevas à Chaplin pour « Les Temps Modernes« , le phonographe est montré comme l’emblème de la production industrielle moderne. Son histoire au cours du XXe siècle est en effet celle d’une évolution phénoménale. Aujourd’hui, l’industrie musicale est omniprésente dans nos existences par la télévision, la radio, les sites de téléchargements, les disques et la diffusion de musique dans la plupart des lieux publics.

A Paris, au 53 Boulevard de Rochechouart, 9ème arrondissement, à travers environ 250 machines d’époque et en état de fonctionnement, le Musée du Son Enregistré évoque les différentes étapes de l’évolution technique, des premiers appareils à cylindres et à disques sous les formes les plus représentatives jusqu’aux dernières technologies. Une cinquantaine d’affiches d’époque et des photos illustrent et agrémentent le musée. Des parallèles sont effectués entre les plus importants artistes d’hier et d’aujourd’hui.

Un espace d’archives en cours 
d’aménagement permettra en outre au public d’accéder à près de 50 000 faces de disques et 10 000 cylindres, dont une partie est déjà numérisée (5500 faces de disques et 4500 cylindres) et consultable sur le site Phonobase. Cette collection de disques (deux tiers de 78 tours et un tiers de microsillons) propose des enregistrements du monde entier. 2000 documents et 2000 photos y seront également consultables.

Lire : Mémoire sonore vivante

Radiophone par Fontanophone 1919

3 Commentaires

  1. Magnifique musée ! Des centaines de belles machines et de documents, et on peux les écouter ! Du rouleau au 33 tours (et plus), et on est guidé par des passionnés. A voir absolument!

  2. je trouve votre blog tres interessant 🙂

  3. Passionnante visite pour 9ème Histoire faite par un passionné, Jalal Aro, qui connait ses machines parlantes et autres phonographes sur le bout des doigts, avec des nombreuses affiches et objets en tout genre ! Un musée aux nombreux trésors à découvrir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *