Le Cinématic

Une des caractéristiques dont nous sommes fiers au musée, c’est que quasiment toutes les machines exposées fonctionnent. L’idée n’est pas de les avoir juste en fonctionnement, mais de préserver un patrimoine, c’est à dire restaurer les machines comme à l’origine ou le plus près possible de l’origine. La chose n’est pas évidente, pièces de rechange et surtout artisans capables de réaliser les travaux ne courent pas les rues. Fort heureusement, nous avons un petit réseau qui nous permet de trouver la bonne pièce ou la bonne personne quand cela est nécessaire.

Prenons le cas de ce magnifique juke-box Cinématic des années 60 rentré dans la collection du musée il y a peu. Cet appareil était le concurrent direct du fameux Scopitone qui date « d’un temps que les moins de vingt ans ne peuvent pas connaitre » comme dit la chanson. Comme un juke-box conjugué avec les ancêtres de nos clips vidéos, il associait donc musique et image. Le Cinématic, fabriqué à Montreuil par la société SMC, présentait des images de meilleure qualité (format super 8mm) et un choix plus large (50 sélections au lieu de 35 pour le Scopitone). Présent dans les cafés entre autres lieux, il était loué et non pas vendu par la société SMC comme l’atteste la photo ci-dessous.

Plaque de la société SMC

Notre Cinématic ne fonctionnait pas et avait besoin d’un bon nettoyage. Il a été réparé par Philippe, très calé en matière d’appareils audio et télévision, et par JiPé Cossart, spécialiste lui de cet appareil assez sophistiqué, le tout dans les règles de l’art sous le contrôle du conservateur du musée. Il fonctionne très bien.

Philippe au travail

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.