Alba Novella : Le jardin d’amour à Anvers


Détails de l'événement

  • Date:
  • Lieu: phono museum

Alba Novella : Le jardin d’amour à Anvers
Quatuor de flûte à bec : Thomas Deprez, Anne Catherine Gosselé, Clémence Grégoire, Laura Pok

Le jardin d’amour à Anvers
Ce programme propose un tour d’horizon des compositeurs anversois au tournant du 16e siècle. Véritable centre économique et commercial des Pays-Bas, malgré sa rivale historique Bruges, Anvers s’organise autour du commerce et des échanges maritimes. Les arts tels que la musique et la peinture bénéficient de cette activité foisonnante. Pieter Paul Rubens (1577-1640) en est l’exemple le plus célèbre : après un séjour en Italie au service du duc de Mantoue Vincent de Gonzague, où il se familiarise avec l’art des plus grands peintres, Rubens est nommé peintre de la cour par l’archiduc Albert et s’établit à Anvers. Il reçoit des commandes importantes pour la ville et acquiert une belle maison dans le quartier du Wapper qu’il transforme en demeure à l’italienne. La vie musicale d’Anvers s’organise autour de l’église Notre-Dame et sa maîtrise renommée à travers l’Europe. Plusieurs maisons d’éditions voient le jour, notamment celle de Tylman Susato en 1543 avec le premier livre de chansons à 4 parties, puis en 1570 celles de Phalèse-Bellère et Plantin, ami de Rubens. Hubertus Waelrant (ca. 1517-1595), compositeur et ténor à la cathédrale, fonde une école où il est lui-même enseignant et cherche à diffuser sa méthode de solmisation. Il crée sa propre maison d’édition en s’associant à Jean Laet pour publier des recueils de madrigaux et villanelles. Andréas Pevernage (1543-1585), vicaire perpétuel de la confrérie Sainte-Cécile, maître de chapelle de la cathédrale d’Anvers, compose de nombreuses chansons publiées chez Plantin entre 1589 et 1591 dans une série de quatre livres. La musique et la peinture trouvent leur union dans la pratique des motets peints, un art typiquement anversois, sur lesquels étaient fidèlement reproduits et clairement lisibles toutes les parties vocales de motets composés pour l’occasion. Le rayonnement musical de la ville se poursuit au 17e siècle dans le domaine de la facture de clavecins, avec la famille Ruckers et plus tard la famille Couchet.
Le jardin d’amour à Anvers
Composé de quatre flûtistes, Alba Novella est un ensemble franco-belge explorant la musique de la Renaissance européenne, ainsi que le répertoire contemporain pour cet effectif. Au gré des concerts et des programmes, l’ensemble souhaite faire profiter au public d’une expérience unique, par l’union sacrée des flûtes, de la plus petite à la plus grande. Ce que l’on nomme « consort » à la Renaissance produit un son d’une grande pureté, à la manière d’un orgue.
En collaborant parfois avec chant ou luth, l’ensemble aime chercher de nouveaux modes de jeux pour produire des programmes de grande qualité. Depuis 2011, Alba Novella a transcrit pour 4 flûtes des extraits du Fitzwilliam Virginal Book, recueil de pièces pour clavier réunies par Francis Tregian (1574-1619), emprisonné pour avoir été catholique à la Tour de Londres entre 1609 et 1619. Leur nouveau programme est basé sur la musique jouée à Anvers, contemporaine du peintre Rubens.
Lauréats du deuxième prix au Concours international d’ensemble de flûtes à bec Dolmestsch du Mans – France, chacun des membres a étudié dans les plus grands conservatoires européens et joue au sein de diverses formations de musique ancienne. Leur collaboration au sein de l’ensemble Alba Novella leur permet une approche plus en profondeur du jeu traditionnel sur flûtes à bec, essence même de leur instrument et du répertoire.
Programme
Allemande prince et O villanelle, Emmanuel Adriaenssen – Entrée du fol et Pavane Si pas souffrir, Tielman Susato – Allemande poussinge et Saltarello, Tielman Susato – T’Andernaken, Jacob Obrecht – Fantaisie, John Bull – Pavane et gaillarde, John Bull – Musiciens qui chantez à plaisir, Hubert Waelrant – Aria de la Gran Duca Ferdinando di Toscana, Peter Philips – Se ben io vo lontan, Emmanuel Adriaenssen – Als ik u vinde, Hubert Waelrant – Pavane Mille regrets et Battle Pavan, Tielman Susato – Schriarazula marazula, Tielman Susato.

Les commentaires sont clos.